Première visite au : 02 47 36 92 04

La cuisine de Georges - Auberge en villeLa cuisine de Georges a ouvert le 11 septembre 2006. C’est une Auberge en ville avec table d’hôtes pouvant accueillir une dizaine de personnes et quatre à cinq petites tables réservées aux plus farouches. L’ensemble permet à une vingtaine de personnes de déjeuner tous les jours ouvrables. Ici le décor est celui que Georges Courteline aurait pu fréquenter, car, ne l’oublions pas, l’endroit se situe au numéro 20 de la rue Georges Courteline à Tours, face à l’église Notre Dame La Riche, célèbre entre autres, pour ses gargouilles aux anatomies flatteuses.
L’ambiance est celle d’une épicerie de la fin du dix neuvième siècle avec son meuble d’épicier, ses billots et d’autres meubles de métiers dont la gamme complète est en vente ici.
La cuisine de Georges est un restaurant situé à Tours - Cuisine traditionnelle - Epicerie fine - meuble anciens
Cuisine et salle à manger n’occupent qu’une seule pièce et la proximité du cuisinier permet de vivre au rythme de ses humeurs ! Quelques fois tendues, mais souvent excellentes.
Chaque jour un plat du jour nouveau est proposé. Pas de spécialités en particulier mais des petits plats mijotés aussi bien traditionnels comme le coq au vin le bourguignon ou la blanquette de veau, que plus exotiques comme tajines, carris ou jambalayas voire même tendance comme le poulet au coca cola light  ou le clafoutis de choucroute. Les inconditionnels du steack tartare ou du croque-monsieur seront également comblés. Acommpagnés l’un et l’autre des garnitures du moment : salade de lentilles au gingembre, houmous de pois-chiches ou caviar d’aubergines , par exemple, ils attirent déjà de nombreux fidèles !
La cuisine de Georges est un restaurant situé à Tours - Cuisine traditionnelle - Epicerie fine - meuble anciens
Les desserts quant à eux, occupent une place de choix dans ce lieu si « cosy ». Riz au lait, mousse au chocolat, yaourths, shortbreads, terrine de chocolat aux speculoos, clafoutis ou fondants au chocolat et caramel sont préparés maison tout comme les petites soupes froides l’été et les potages l’hiver !
Les plus affamés seront peut-être tentés par une petite caille farcie au foie gras, une figue au foie gras ou une verrine de rillettes de canard ! D’autres ne sauront résister à la véritable chiffonnade de jambon de Parme, tranché au moment sur une Berkel manuelle rouge Ferrari, nec plus ultra en matière de trancheuses à jambon.

Les commentaires sont fermés.